Notre histoire

Si l'on remonte aux origines de la maison Glandières, on trouve Joseph Pagès qui fonda une dynastie de couteliers rue du Valat à Laguiole. Son fils, Henri Pagès, né le 4 décembre 1867 prit la suite et transféra la maison Pagès de la rue du Valat à la rue Bardière. Il obtint différentes distinctions et médailles dans différentes expositions, notamment au Canada en 1900 pour son travail d'artisan très novateur.

Aujourd'hui encore, quand on examine 'un Pagès', on est admiratif devant la finesse de l'abeille stylisée qui s'apparente plus au travail des 'designers' de la fin du 20ème siècle qu'au travail des artisans de la fin du 19ème siècle.

Malheureusement, Henri Pagès mourut jeune et n'eut pas d'enfant souhaitant reprendre sa coutellerie à Laguiole. Sa veuve dirigea la fabrique pendant quelques années. Puis, sa fille, à son décès, légua ses souvenirs, ses médailles, ses diplômes et le mobilier du magasin à son neveu Léopold Glandières.

Léopold Glandières (1909-1988) ouvrit en 1938 un magasin de couteaux de Laguiole, coutellerie traditionnelle, chasse, pêche et cadeaux.
Le premier magasin se trouvait sur le trottoir d'en face par rapport à la maison actuelle. Au décès de Léopold Glandières, en 1988, ce sont ses deux enfants, Jean-Pierre et Marie-Lucie Bouniol qui ont repris l'affaire sous forme de SARL. Ils ont gardé le nom Glandières et la référence à la maison Pagès, en souvenir de cette longue histoire.

Les différentes distinctions obtenues par Henri Pagès (médailles d'or, hors concours) sont exposées dans le magasin du 13 allée de l'Amicale à Laguiole.

Héritage de cette longue tradition, notre collection de couteaux anciens en ivoire vous offre un voyage à travers l'histoire du Laguiole.




Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Votre panier Commander