Guide d'achat

Vous trouverez dans cette page toutes les informations utiles pour choisir votre couteau :

 

1-LA FORME

Selon le nombre d'éléments en acier qui composent le couteau : une pièce s'il n'y a qu'une lame, deux pièces poinçon ou deux pièces tire-bouchon et enfin trois pièces quand il y a à la fois la lame, le tire-bouchon et le poinçon.
Le Laguiole 9 cm se décline en forme de Bottine ou d'Aile de pigeon.

La Bottine, comme son nom l'indique, se termine en forme de botte ;

l'Aile de pigeon comporte une sorte de noeud papillon en son centre.

Ces deux couteaux étaient traditionnellement offerts pour les communions ou bien aux femmes qui s'en servaient comme couteau de sac ou comme coupe papier sur un bureau.
Le Laguiole 12cm existe en forme de couteau de chasse. C'est un couteau plus épais tant au niveau du manche que de la lame. 

2-LA LAME

Dans la fabrication traditionnelle, la lame était en acier carbone.

C'est le tranchant de cet acier qui a contribué à la réputation du 'Laguiole' car il a été le premier acier utilisé. Il s'affûte très facilement, ce qui permet à un utilisateur averti de conserver le tranchant initial très longtemps.
Cet acier, non traité, a l'inconvénient de se ternir avec le temps et l'usage et nécessite un polissage régulier pour retrouver son brillant. Il s'oxyde si on l'utilise pour la coupe d'aliments acides et peut donner un goût d'acier peu agréable.

L'acier inoxydable 440

Cet inconvénient a été supprimé par un traitement des lames qui rend l'acier inoxydable, ce qui est plus agréable quand on utilise nos couteaux pour la table. L'inconvénient est que le tranchant s'émousse avec le temps et que l'affûtage est moins efficace que sur l'acier traditionnel.

L'acier inoxydable 12 C 27

La qualité des lames des couteaux Laguiole a encore été amélioré par l'utilisation de ce nouvel alliage qui réconcilie le tranchant du carbone et l'agrément de l'inoxydable.

L'acier DAMAS

Cet acier est utilisé dans la fabrication des couteaux haut de gamme. Il est composé de plus de cent couches d'acier et necessite de l'artisan qui le "construit" un travail long et délicat pour obtenir une coupe exceptionnelle.

3-LE MANCHE

LONGUEUR DU MANCHE

C'est la longueur du manche qui donne la dimension du couteau.

Les longueurs s'échelonnent en moyenne de 9 cm à 13 cm. Nous proposons aussi des modèles de 8 cm mais également des "Géants" de 18 cm.

Les plus petits laguioles (entre 8cm et 10cm)s'adressent aux enfants ou aux femmes pour un couteau de sac,

Les dimensions moyennes (11 et 12cm) s'adressent à la fois aux femmes et aux hommes, en fonction de la grandeur de leur main, la lame ne doit pas en principe dépasser l'intérieur d'une pomme de main entre l'extérieur du pouce et l'extérieur de l'auriculaire. Ce sont d'ailleurs ces deux dimensions qui sont retenues pour les couteaux laguiole de table.

Les 13cm s'adressent plus particulièrement aux hommes.

Ces dimensions s'entendent couteau fermé.

Correspondance Fermé/Ouvert :

FERMÉ / OUVERT

 8CM  /  15CM

 9CM  /  17CM

10CM  /  19CM

11CM  /  20CM

12CM  /  22CM

13CM  /  24CM

MATIERE DU MANCHE

La corne

Le manche du Laguiole est le plus souvent façonné dans la corne qui reste la matière la plus demandée. La corne peut être pleine ou 'cachée'. En fonction de la corne utilisée, le prix du couteau peut être du simple au double. En effet, une corne pleine est un matériau plus noble. On l'appelle 'Pointe de Corne'.

La couleur de la corne varie du beige très clair au noir profond et lorsque c'est important pour vous, il faut spécifier lors de votre achant corne claire, corne marron, corne noire par exemple dans la zone de texte en bas du bon de commande.

L'Ivoire

Utilisé à l'origine pour les beaux couteaux, ceux que l'on offrait pour les grandes occasions (communion, mariage...) il reste de nos jours la plus noble des matières utilisées. Notre collection datant du début du siècle est exclusivement composée de couteaux à manche d'ivoire.
Nous continuons à proposer quelques pièces en Ivoire, fabriquées en conformité avec la convention de Washington conclue le 3 mars 1973 par 39 états dont la France malgré la saisie intempestive de couteaux à manche d'ivoire dont nous avons été victimes le 13 février 1996, couteaux que nous n'avons récupéré que le 27 février 2001 après une ordonnance de non lieu rendue par le tribunal de Rodez !

Le bois

Nous proposons également des couteaux dont le manche est fabriqué dans toutes sortes d'essences de bois. Dans ce domaine, l'imagination des artisans ne connait pas de limite et nous ne saurions vous donner une liste exhaustive de tous les bois utilisés dans la fabrication de nos couteaux. Sachez que vous trouverez des bois courants comme le bubinga (palissandre d'Afrique), traditionnellement utilisé en coutellerie, en particulier pour la fabrication des couteaux d'office, des économes, des couteaux professionnels.
Sont également utilisés :

- des bois précieux comme le bois de rose, le palissandre, l'ébène, le buis ...
- des bois de la région comme la racine de Cade Genévrier, l'Amourette ou la racine de Bruyère, des bois du midi de la France comme l'Olivier.
On trouve aussi chez nous des manches en Pistachier, en Chêne, en Orme, en Frêne, en Violette...
Pardon à tous ceux qui ont été oubliés dans cette longue liste qui reste ouverte.

L'aluminium et l'inox

utilisés pour les manches en finition brillant ou brossé, ils sont revenus au goût du jour sous l'égide de Philippe STARCK, qui a modernisé et redessiné un couteau qui était vendu après guerre en entrée de gamme. On les utilise maintenant à la fois en couteau laguiole fermant et en couteau laguiole de table. L'acier inox a pris le pas sur l'aluminium car son aspect est identique après plusieurs lavages en lave vaisselle alors que l'aluminium y perd son brillant. 

Le façon corne

En acrylique mais de la couleur de la corne, cette matière est très appréciée des ménagères pour les couteaux de table car elle autorise un lavage complet des couteaux contrairement à la corne qui ne doit pas séjourner trop dans l'eau .

L'acétate

Blanc ou noir, il est très utilisé dans les couteaux premiers prix. Son avantage est une solidité à toute épreuve et son prix.

Le "verre fluo"

Utilisé en coutellerie de table, il se décline en coloris gais : vert, bleu, rouge, rose, orange, jaune. Le "verre fluo" est une résine fluo translucide, on peut donc le passer au lave vaisselle. 

En laguiole fermant, on l'utilise seulement dans la taille de 8 cms qui s'adresse plus particulièrement aux enfants.

 

4-LES MITRES

Plein manche en l'absence de mitres, une mitre lorsque seule l'extrémité haute du manche comporte une mitre, deux mitres lorsque le manche est terminé à ses deux extrémités par du laiton ou de l'inox.

5-LE RESSORT

Ci-dessous la différence entre les deux types de ressort :

Abeille forgée / Abeille soudée

Pièce maîtresse, il est découpé dans l'acier. De la qualité du ressort et de son montage dépend la longévité du couteau. Il peut être en acier carbone ou en acier inoxydable.
C'est le ressort qui participe également à la célébrité de nos couteaux puisque c'est lui qui supporte la fameuse abeille.
La plupart des ressorts sont artistiquement décorés : cela s'appelle le guillochage.

L'ABEILLE

Dans la fabrication traditionnelle, l'abeille est forgée dans le ressort, elle fait partie intégrante du ressort.
Dans la fabrication dite industrielle, l'abeille est rapportée c'est-à-dire soudée sur le ressort.

LE GUILLOCHAGE

Nos artisans décorent la plupart du temps le ressort avec des motifs originaux plus ou moins stylisés, chaque artisan ayant ses motifs propres.
Quand le guillochage est fait main, il varie d'un modèle à l'autre contrairement au guillochage machine qui est identique quel que soit le couteau.

6-LES ÉTUIS

Les étuis PM (petit modèle) conviennent aux couteaux pliants jusqu'à 11 cm inclus. Les GM (grand modèle) conviennent aux couteaux pliants à partir de 11 cm.
Il existe également des étuis adaptés aux couteaux de chasse.

 

7-L'ENTRETIEN

Pour un bon entretien de vos laguioles, nous vous conseillons de vous reporter aux conseils d'entretien du site. Voici un rappel résumé des bons réflexes à avoir :


1-les lames

Pour bien entretenir votre lame, il faut l'affûter avec une pierre naturelle ou un bon fusil.

Pour le bon geste d'affûtage, reportez-vous au site de la pierre naturelle des Pyrénées :

www.pierre-a-aiguiser-naturelle.com

 

2-les manches

Il faut bien huiler les matières naturelles (bois, corne) et éviter les contacts violents et prolongés avec l'eau. Bien les essuyer après un lavage manuel est le geste qui leur gardera leur beauté.


Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Votre panier Commander